top of page

PRENDRE SOIN DE SON PERINEE

« Un périnée en bonne santé est un périnée souple »



C'est quoi, le périnée ?


C’est un ensemble de muscles, de ligaments… qui ferment le bassin.


Le périnée est un support comme un hamac maintenant tous les organes de l’abdomen et du thorax.

Il est traversé par les voies urinaires, digestives, sexuelles et reproductives.

Le périnée nous permet de retenir l’urine, les selles et les gaz mais il nous permet aussi d’avoir des relations sexuelles.



Les troubles lors du dysfonctionnement du périnée :

- incontinence (urine, selles et gaz)

- réveils nocturnes pour aller uriner

- besoin fréquent d’aller uriner

- douleurs vulvo-vaginales

- prolapsus (descente d’organes)

- béance vulvaire (distension des muscles du périnée : vagin distendu et plus large)


Pourquoi en parle-t-on « autant » durant la grossesse et après ?


Le poids du bébé appuie sur le périnée durant 9 mois et le passage de la tête, durant l’accouchement par voie basse, le distend.


Comment prendre soin de son périnée ?


Il n’est pas nécessaire d’attendre une grossesse pour prendre soin de son périnée.

Vous pouvez à n’importe quel moment de votre vie vous rapprochez d’une sage-femme ou d’un kiné pour faire un bilan périnéal et si nécessaire entamer une « rééducation ».

- aux toilettes : surtout pas de stop pipi qui ne rééduque pas et favorise le risque d’infection urinaire, ne pas remplir sa vessie à ras bord, ne pas pousser en urinant ou en allant à la selle, boire suffisamment, se positionner correctement avec les jambes surélever pour aller à la selle.

- avec l’alimentation : évitez les substances gazeuses, café, thé…, attention aux variations de poids.

- avec l’hygiène de vie : évitez le tabac qui fait tousser et abîme le périnée.

- quand on porte des charges lourdes : verrouillez le périnée.

Placez-vous face à la charge, écartez les jambes (largeur bassin), pliez les jambes en gardant le dos droit, verrouillez les abdos et le périnée, attrapez l’objet et placez-le contre votre ventre, relevez-vous et remontez l’objet.


Pendant la grossesse, comment préparer son périnée ?

- le massage du périnée : à débuter durant le dernier mois de grossesse en utilisant une huile végétale ou une huile spécialement prévue à cet effet.

Insérez votre pouce dans votre vagin et massez la partie la plus proche de votre anus pendant une dizaine de minutes.

Si besoin, voici une vidéo tirée de l’émission « La Maison des Maternelles » :

- le dispositif « Epi-No » : c’est une petite poire qui s’introduit dans le vagin et se gonfle. Chaque jour, il faudra la gonfler un peu plus. (Attention pas de preuve scientifique de l’efficacité de ce dispositif).


Dans tous les cas, faites-vous accompagner par une sage-femme, un kiné ou un gynécologue, ils sauront vous orienter vers la meilleure méthode pour vous.


Rééduquer son périnée après la grossesse


La rééducation n’est pas obligatoire mais vivement recommandée que vous ayez accouché par voie basse ou par voie haute. L’objectif est de redonner du tonus à votre périnée mais c’est aussi une bonne occasion de se réapproprier son corps et de prendre du temps pour soi.


La rééducation débute environ 6 semaines après l’accouchement mais si c’est trop tôt pour vous, pas de problème, il n’est jamais trop tard. Le nombre de séances dépendra de votre périnée (toutes les séances sont remboursées).


Les séances se déroulent selon 2 méthodes :

- avec sonde : celle-ci est introduite dans le vagin et peut-être utilisée en électrostimulation (envoi de stimulations électriques aux muscles périnéaux : la sonde travaille pour vous) ou en biofeedback (vous contractez votre périnée selon les consignes de la sage-femme ou kiné et vous disposez d’un retour sur un écran relié à la sonde).

- la rééducation manuelle : la sage-femme ou le kiné utilise ses doigts et vous fait faire différentes contractions. C’est la méthode de référence.





PRENEZ SOIN DE VOUS

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page